SHARE

Gare Maritime

Brussel, Belgium, Europe

Sector développement urbain
Etat du projet complété
Projet Brussel, Belgium, Europe
Début – Fin de l’exécution October 2016 - November 2020
Architecte Neutelings Riedijk Architects, P.O. Box 527, 3000 AM Rotterdam, NL
Début – Fin de l’étude June 2016 - September 2017
GFA 44,500 m2
Scope Etude et suivi des installations techniques / PEB / Conseil en durabilité / Simulations
Nature des travaux Nouvelle construction et rénovation
Client Extensa Group, Havenlaan 86c, 1000 Brussel, BE
Coût équipements techniques:22.474.528,00 € hors TVA
Coût total des constructions:60.520.737,00 € hors TVA
Surface:3 hectares de zone public dont 53.175 m² (Bureaux 31.684 m², retail 11.285 m², fonctions publiques 10.206 m²)

43.175m² similaire à une nouvelle construction, 10.000 m² rénovation

Classes énergétiques :Bruxelles Passive
Niveau E:Bruxelles Passive
Certification:Bruxelles Passive; BREEAM Outstanding

Nommé pour Mies Van der Rohe Award 2022

Lauréat du ARC20 Architectuur Award

Lauréat du RES Awards 2020 – best commercial development

Le plus grand projet CLT en Europe

 

Description du projet:

 

Le bâtiment “Gare Maritime” à Bruxelles est un bâtiment du début du 20ème siècle, qui servait autrefois de gare pour transport de marchandises et qui était inoccupé depuis un certain temps. Les caractéristiques architecturales spéciales, tant dans le détail que dans la proportion de la surface, ont amené le propriétaire Extensa à restaurer le bâtiment, en créant des espaces commerciaux et des bureaux à l’intérieur de cette surface.

 

À cette fin, le grand hall est restauré en une enveloppe bien isolée dans laquelle des espaces de bureaux ont été créées. Grâce à cet ensemble d’isolation d’une part et au contrôle intelligent des parties ouvrantes de la façade et de la toiture d’autre part, un climat intérieur acceptable est créé dans le hall-même qui permet de faire certaines activités presque toute l’année.

 

La température modérée qui régnera ainsi dans le hall profite également à la consommation d’énergie des volumes encastrés. En jouxtant ceux-ci au hall non climatisé, les pertes vers l’environnement extérieur sont considérablement réduites par rapport à une situation de nouvelle construction traditionnelle.

 

Dans le domaine de la «durabilité», l’accent a été mis au maximum sur la circularité, conçue selon les principes de la construction circulaire. Le résultat est un bâtiment neutre en énergie, totalement indépendant de l’utilisation de combustibles fossiles.

 

Les bureaux et les zones de vente au détail sont climatisés à l’aide d’une boucle géothermique alimentée par un système à source ouverte et à laquelle sont raccordées des pompes à chaleur individuelles. Le refroidissement est intégralement passif et le chauffage est toujours effectué grâce à l’intervention de ces pompes à chaleur. Le système génère également une valorisation des besoins simultanés en chaleur et en refroidissement dans les différents bâtiments, de sorte que le KWO est moins sollicité et qu’un rendement optimal est obtenu.

 

Le projet a reçu le prix d’architecture ARC20. Ce prix est décerné à des projets récemment achevés qui combinent de hautes performances dans le domaine de la durabilité au sens large du terme, d’une «manière innovante» avec une architecture surprenante.

 

L’enveloppe du bâtiment a été optimisée pour perdre le moins d’énergie possible tout en bénéficiant au maximum de la lumière naturelle du jour. Le triple vitrage isolant et à contrôle solaire dynamique contribue à la circularité et à la limitation de la demande énergétique. Les dernières installations techniques de pointe ont été prévues pour la ventilation, le refroidissement et l’éclairage.

 

Le bâtiment est le summum de la flexibilité et du bien-être. La Gare Maritime disposera de boutiques, de bureaux, de restauration et d’une promenade centrale ouverte où des événements pourront être organisés. Malgré sa taille, le projet dégage une atmosphère conviviale. Cela est dû à l’échelle des pavillons, qui s’ouvrent également sur le hall par des balcons, et à la méthode de construction. Le choix des éléments préfabriqués en CLT n’a pas seulement réduit le temps de construction. L’utilisation de liaisons mécaniques permet également de démanteler les bâtiments à l’avenir et de réutiliser les pièces.

 

L’empreinte écologique limitée pendant et après la rénovation a été obtenue grâce à des choix intelligents dans les domaines de la consommation d’énergie, de la production d’énergie, du refroidissement, de la ventilation, de la consommation d’eau, de l’utilisation des matériaux,…

Dans l’ensemble de la structure du projet, un logiciel de simulation a été mis en évidence avec un large éventail d’aspects liés à la durabilité : température, lumière, utilisation de matériaux, etc. Ils sont également validés dans le cadre de la méthodologie d’évaluation BREEAM.

 

Finalement, une quantité importante de panneaux photovoltaïques est ajoutée au projet afin de réduire la demande finale en électricité.

Sustainable Features

gestion des eaux
gestion des eaux
récupération eau pluviale
récupération eau pluviale
panneaux PV
panneaux PV
refroidissement passive
refroidissement passive
ventilation naturelle
ventilation naturelle
lamelles
lamelles
isolation
isolation
confort
confort
matériaux écologiques
matériaux écologiques
géothermie
géothermie
vitrage
vitrage
récupération de chaleur
récupération de chaleur