Home / développement urbain / ‘Lebeau-Sablon’ projet mixte comprenant des résidences, des commerces, des bureaux et un hôtel

‘Lebeau-Sablon’ projet mixte comprenant des résidences, des commerces, des bureaux et un hôtel

Brussel, Belgium, Europe

Sector développement urbain
Client Lebeau Development nv, Regentschapsstraat 58, 1000 Brussel (BE)
Architecte Korteknie Stuhlmacher Architecten, Baan 74, 3011 CD Rotterdam, BE; Maccreanor Lavington Architects, Vijverhofstraat 47, 3032 SB Rotterdam (NL); ASSAR ARCHITECTS scrl, Chaussée de la Hulpe 181 bte 2, 1170 Brussel (BE)
Nature des travaux Nouvelle construction et rénovation
Scope Etude et suivi des installations techniques / reporting PEB / Breeam Accredited Professional / Breeam Assessor / Conseils en durabilité / Etude et suivi de stabilité
Surface 49,229 m2
Etat du projet conception
Début – Fin de l’étude From December 2016

Sustainable Features

gestion des eaux
gestion des eaux
énergie solaire
énergie solaire
récupération eau pluviale
récupération eau pluviale
refroidissement passive
refroidissement passive
passif
passif
géothermie
géothermie
vitrage
vitrage
récupération de chaleur
récupération de chaleur
EXCELLENT
EXCELLENT
Certification:Breeam Excellent (Paille et éventuellement l’hôtel)

Tous les logements sont conformes à la norme passive PEB selon la

Région de Bruxelles-Capitale*.

(*Demande nette de chauffage ≤ 15kWh/m² an, consommation d’énergie primaire ≤ 45kWh/m².an).

 

Description du projet:

Chaque projet, bâtiment, espace est unique et possède ses propres qualités et défis. Il en va de même pour la conception de projets plus importants et même de quartiers entiers. Par contre, une évaluation correcte du contexte du projet est cruciale en raison de l’impact significatif qu’il a sur son environnement immédiat. Les villes continuent de s’étendre et deviennent plus densément peuplées. Il convient donc d’adopter une approche globale durable à long terme, et non seulement dans l’optique du logement au présent. En d’autres termes, à partir d’une conception durable générale axée sur l’avenir et tenant compte des possibilités de transport, des services publics et des installations de loisirs, de l’interaction sociale, …..

 

C’est également le cas du projet “Lebeau – Sablon”, situé près du centre historique de Bruxelles, dans l’un des quartiers les plus exclusifs. Ce complexe unique offrira un mélange de logement, de travail, de commerce et de loisirs. En outre, son emplacement à proximité de la gare centrale de Bruxelles en facilitera l’accès et rétablira la connexion du quartier avec la Grand-Place.

 

Le site inoccupé avait besoin d’une réhabilitation qualitative et d’une réévaluation.

Les bâtiments existants de Belgacom seront démolis, à l’exception de l’ancien Hôtel Central Téléphonique (Paille) et du bâtiment U existant. Le nouveau site consiste en plusieurs bâtiments distincts construits autour d’une place centrale avec un parking souterrain.

Il y aura pas moins de 120 appartements de haute qualité. Un espace commercial sera créé au niveau du sol sur la rue Lebeau. Du côté de la Place de la Justice, un hôtel quatre étoiles de 150 chambres sera construit, et aux derniers étages, un restaurant avec une terrasse sur le toit offrant une vue magnifique sur Bruxelles. Enfin, l’ancien “Hôtel Central Téléphonique” datant de 1895 sera rénové en un immeuble de bureaux moderne et polyvalent. Le bâtiment retrouvera sa grandeur d’origine en conservant ses impressionnantes façades et ses escaliers historiques. L’objectif est d’obtenir un classement BREEAM excellent pour la partie bureaux du bâtiment et il est possible que l’hôtel soit également certifié BREEAM.

 

La carte durable sera poursuivie en ce qui concerne le chauffage et le refroidissement du site. Pour ce faire, on utilisera une installation géothermique, qui sera reliée à des panneaux solaires et à des pompes à chaleur à air. Les bâtiments seront agréables à vivre toute l’année grâce à l’installation d’un système de stockage SFC, un concept avancé et durable qui extrait la chaleur et le froid du sous-sol au moyen de puits ouverts. Le SFC est combiné à des pompes à chaleur pour chauffer le bâtiment.

Cette chaleur produite, sans aucune intervention de combustibles fossiles, est distribuée dans le bâtiment via un chauffage par le sol, des ventilo-convecteurs et des plafonds climatiques, en fonction des besoins/confort des différents locaux.

 

Dans une perspective à long terme, le choix s’est également porté sur des matériaux de qualité et durables, en harmonie avec les bâtiments du voisinage immédiat. Là où aujourd’hui derrière les façades se cachent encore des bâtiments et du béton, un jardin intérieur de 1 500 m² sera créé pour les futurs résidents.

Enfin, 465 places de stationnement pour vélos et un parking souterrain seront à la disposition des résidents et du grand public. Cela permettra de soulager la pression de stationnement sur et autour du Sablon.

 

En outre, davantage d’espaces verts seront créés par la plantation de toits verts. Ceux-ci constituent également une bonne isolation qui empêche la chaleur de sortir en été et de rentrer en hiver. Les toits verts contribuent à réduire les émissions de CO2 et filtrent les particules fines, améliorant ainsi la qualité de l’air.

 

Les différents bâtiments ont chacun leur propre structure. Compte tenu de la sobriété du bâtiment Justice (Hôtel), il a été décidé de préfabriquer autant que possible les dalles de sol et les murs.

Dans le cas des immeubles résidentiels Lebeau et Sablon, où les murs séparant les logements doivent avoir une certaine densité pour des raisons acoustiques, il a été décidé de rendre ces murs porteurs et d’utiliser autant que possible des briques silico-calcaires. Au niveau du commerce de détail, une structure de captage est prévue pour que les charges des étages supérieurs puissent être transférées à la structure squelette du parking. La construction durable s’étend aux fondations de la nouvelle structure. En périphérie, autour des niveaux les plus profonds du parking, les massifs de fondation existants sont préservés autant que possible. Les murs du sous-sol existant du côté de la rue constituent un premier étayage de la fouille. Le parking plus profond est construit dans l’étayage d’un mur de pieux coulés. Le bâtiment Paille sera rénové en conservant au maximum la structure existante. Il s’agit de voûtes en briques, de sections composites en fonte, de colonnes et de chevrons. Deux nouvelles mezzanines sont prévues au rez-de-chaussée et sous le toit.

Toutes les modifications structurelles tiennent compte des exigences REI d’un immeuble de grande hauteur.