SHARE

‘Ter Meeren’ maison de repos et 20 appartements-services

Neerijse, Belgium, Europe

Sector santé
Etat du projet exécution
Projet Neerijse, Belgium, Europe
Architecte CONIX RDBM Architects bvba, Londenstraat 60/121, 2000 Antwerp, BE
Début – Fin de l’étude June 2018 - November 2019
GFA 6,712 m2
Scope Etude et suivi des installations techniques / PEB
Nature des travaux En construction
Client Woonzorgnet-Dijleland vzw, Wingerdstraat 14, 3000 Leuven (BE)
Coût équipements techniques:4.063.756,59 € hors tva
Coût total des constructions:10.000.000,00 € hors tva
Niveau K:
Niveau E:MRS 53 – RS 33
Certification:

 

Description du projet:

Le site de Ter Meeren est divisé en différents bâtiments dont un centre de soins de jour, un bâtiment récent existant (qui abrite une maison de repos) et une section de bâtiment existante et désuète avec une maison de repos et des appartements-services.

 

Dans le contexte de ce projet, l’infrastructure désuète va être détruite et rénovée. Ce bâtiment existant abrite entre autres, la production de chaleur, la distribution de l’électricité et la distribution et traitement de l’eau. Etant donné que ce bâtiment allait être démoli, il fallait faire preuve de créativité pour pouvoir permettre aux autres bâtiments d’être fournis en eau et électricité. Ces travaux ont donc été considérés comme une partie distincte de l’étude.

 

La rénovation de la maison de repos se compose de 4 étages. Aux 2 derniers étages se trouvent surtout des espaces de bureaux et une cuisine avec un coin restaurant qui pourrait servir de salle polyvalente. On peut également y retrouver les salles de soins (kiné, salon de coiffure, dentiste).

Au rez-de-chaussée se trouve un local technique où la production de chaleur et de froid se déroulera pour la rénovation et où également un groupe de ventilation est installé pour les étages concernés. Les chambres et les espaces de vie des résidents sont situés aux 2 derniers étages.

 

Un nouveau bâtiment est prévu pour les appartements-services se composant de 3 étages dont une partie technique avec groupe d’air et sous-station à l’étage inférieur, une partie casco et des débarras pour les appartements- services.

 

Le réchauffement des deux bâtiments se fait au moyen de 2 pompes à chaleur géothermiques et 1 pompe à chaleur air/eau. Les pompes à chaleur géothermiques tirent leur énergie du sol à l’aide d’un champ SEF (stockage d’énergie au trou de forage). La livraison dans les locaux se fait d’une part, au moyen d’un chauffage par le sol qui fournira le chauffage de base, et d’autre part, au moyen de ventilo-convecteurs qui seront chargés d’absorber la demande de pointe.

 

 

L’eau chaude est produite par une pompe à chaleur géothermique haute température séparée. Cela permettra de chauffer 2 réservoirs tampons, un pour le centre de soins et un pour les appartements–services. En appliquant un traitement d’eau, la circulation de l’eau chaude est également réduite à 45 ° C au lieu de 60 ° C, sans risque de formation de légionnelles, ce qui se traduit par des économies d’énergie importantes.

 

Le refroidissement est également prévu dans le bâtiment pour assurer un maximum de confort estival aux résidents et aux employés. Le refroidissement est complètement passif et est extrait du champ SEF fourni via un échangeur de chaleur à plaques. La libération dans les pièces se fait en utilisant les mêmes éléments de déclenchement que ceux pour le chauffage.

 

Les bâtiments seront ventilés au moyen d’un système de groupe d’air de type D. Le groupe aérien du centre de soins est installé au sous-sol pour les espaces communs, et sur le toit pour les chambres et les espaces de vie. Le groupe aérien des appartements-services est installé au sous-sol de ce bâtiment. Les groupes d’air sont équipés d’un échangeur de chaleur qui réalise ainsi un transfert d’énergie entre l’air extérieur et l’air récupéré. De cette manière, les pertes de ventilation résultant du chauffage de l’air extérieur à la température de confort souhaitée sont considérablement réduites. L’air pulsé est enfin traité au moyen d’une batterie à la température souhaitée afin d’obtenir un confort optimal dans le bâtiment.

 

L’éclairage du bâtiment est contrôlé dans les bureaux et les espaces communs en fonction de la lumière du jour incidente et de la présence. Pour l’éclairage de base, le choix est porté sur l’utilisation de luminaires avec éclairage LED. De plus, une installation photovoltaïque est prévue pour les deux bâtiments.

 

Un système d’appel sera également installé dans les bâtiments pour assurer un maximum de soins aux résidents et aux visiteurs.

Sustainable Features

récupération eau pluviale
récupération eau pluviale
gestion des eaux
gestion des eaux
récupération de chaleur
récupération de chaleur
énergie solaire
énergie solaire
géothermie
géothermie
refroidissement passive
refroidissement passive
vitrage
vitrage