SHARE

CONCEPTION ET CONSTRUCTION DE L’ACADÉMIE ‘UTOPIA’ POUR LES ARTS DU SPECTACLE ET LA BIBLIOTHÈQUE SUR LE SITE DES ÉLÈVES

Aalst, Belgium, Europe

Sector culture
Etat du projet complété
Projet Aalst, Belgium, Europe
Début – Fin de l’exécution December 2016 - May 2018
Architecte KAAN Architecten, Boompjes 255, 3011 XZ Rotterdam, NL
Début – Fin de l’étude June 2016 - November 2016
GFA 7,700 m2
Scope Etude et suivi des installations techniques / Rapports EPBD / Breeam
Nature des travaux Nouvelle construction et rénovation
Client Autonoom Gemeentebedrijf Stadsontwikkeling Aalst, Hopmarkt 50, 9300 Aalst, BE

Coût équipements techniques: 3.725.531,38 € HTVA
Coût total des constructions: 11.882.340,00 € HTVA
Niveau K: 13 (nouvelle structure)
Niveau E: 25 (nouvelle école) – 58 (école rénovée)
Certification: Breeam excellent

Utopia, la nouvelle ville « Bibliothèque et Académie des arts de la scène », est située sur le site des élèves au cœur d’Alost. Ce bâtiment multifonctionnel de 3 étages intègre un bâtiment d’angle patrimonial avec un nouveau bâtiment élégant tout en respectant le caractère historique du site. Dans le bâtiment il y a 700 mètres de bibliothèques, 31 salles de classe, une salle de concert, un atelier pour les jeunes, 250 places de travail et d’étude, et un café confortable.

Pendant le 15ème siècle, l’imposant bâtiment historique était la maison des « Black Sisters of Aalst ». Ensuite, le couvent a été fermé et vendu à l’armée belge. En 1880, les anciens bâtiments du couvent ont été démolis et une école pour enfants a été construite. Après des années d’abandon et de décadence, l’organisation « Autonomous Gemeentebedrijf Stadsontwikkeling Aalst » (AGSA) a relancé le site historique pour lui donner une nouvelle vie.

Un certain nombre de salles de classe pour l’académie sont incluses dans le nouveau volume qui sera utilisé pour la bibliothèque. En conséquence, les exigences acoustiques pour les différentes pièces doivent être respectées. Une grande attention est également accordée aux installations techniques.

En ce qui concerne l’enveloppe du bâtiment, un certain nombre de mesures passives ont fait partie des tâches visant à réduire la demande de chauffage et de refroidissement, comme en témoigne le niveau K du nouveau bâtiment, autrement dit K15, et l’application d’une protection solaire extérieure adapté au concept et à l’attention de l’ouverture de l’architecture.

Une pompe à chaleur couplée au sol au moyen d’un système BTES (Borehole Thermal Energy Storage) (27 trous à 95 m de profondeur), en combinaison avec une chaudière gaz à condensation, est utilisée pour la production de chaleur. Dans le nouveau bâtiment, la chaleur est distribuée à basse température au moyen d’un chauffage au sol et également par un système de ventilation. Le refroidissement dans ces pièces est réalisé passivement via le chauffage au sol directement relié au système BTES par un certain nombre de ventilo-convecteurs.

Dans le bâtiment existant, les radiateurs sont utilisés pour le chauffage, qui sont alimentés par la pompe à chaleur. Pendant la demande de pointe, la chaudière peut fournir l’assistance nécessaire sur un régime à température plus élevée, mais limitée à 60-40° C. Dans un certain nombre de pièces à fort taux d’occupation, telles que les salles de classe et les bureaux, un ventilo-convecteur alimenté par le système BTES est utilisé pour bénéficier du refroidissement passif.

La ventilation dans le nouveau bâtiment est réalisée par un système central de ventilation mécanique avec une section de refroidissement adiabatique, afin de générer une capacité de refroidissement supplémentaire. Différentes zones de ventilation ont été aménagées dans le bâtiment, où le flux de ventilation d’approvisionnement par le CO² et la mesure de la température en fonction de la demande réelle sont ajustés. Dans le type de bâtiment existant, les systèmes de ventilation d’air sont responsables de la qualité adéquate de l’air intérieur et également des principales zones de ventilation. Il n’y a pas de section de refroidissement adiabatique dans ces groupes, mais une humidification à la vapeur pour répondre aux exigences spécifiques de stockage des instruments.

Une autre source d’énergie renouvelable est le vaste système photovoltaïque installé sur le toit du bâtiment, avec une production de 85 kWc, ce qui entraîne le niveau E proposé.

Enfin, dans le cadre de la certification BREEAM, une vaste activité de suivi et de mise en service est prévue afin de guider l’utilisateur final du bâtiment de manière optimale pour le futur.

Sustainable Features

confort
confort
récupération eau pluviale
récupération eau pluviale
gestion des eaux
gestion des eaux
récupération de chaleur
récupération de chaleur
lamelles
lamelles
isolation
isolation
panneaux PV
panneaux PV
géothermie
géothermie
refroidissement passive
refroidissement passive
vitrage
vitrage
matériaux écologiques
matériaux écologiques